01 mai 2011

Economies de carburant, LA solution


Si il y a un truc qui m’a fait a la fois râler et rire en même temps ces derniers jours, c’est bien la bêtise humaine au sujet du ou des jours sans faire le plein de carburants dans l’espoir de faire diminuer les prix de ces derniers!

Je rappelle, pour les têtes en l’air ou ceux qui arrivent d’une autre planète, que ce 15 avril (16 et 17 avril aussi au Québec) était le ou les jours ou il ne fallait pas faire le plein de votre voiture.
La diminution des ventes de carburants que cela aurait du provoquer, devait permettre de créer un surstock de carburant tel que les cours de la bourse de ces derniers allaient s’en trouver chamboulés et, par conséquence, chuter de manière vertigineuse pour revenir a un niveau acceptable.
 
Foutaises et belles conneries que d’avoir pu croire à ça. Et pour cause:


  • Comment avez vous pu croire que de ne pas faire le plein de carburant un seul jour pouvait faire chuter le prix de ceux-ci ??
  • Comment avez vous pu croire que tous le monde allait suivre le mouvement ??
  • Comment avez-vous pu croire que cela engendrerait une diminution de la consommation de carburant ??
 
 
Premièrement: si on analyse sérieusement les choses, ne pas faire le plein le jour X aura pour conséquence que la moitié des automobilistes vont anticiper et faire le plein un peu plus tôt que prévu, la veille ou l’avant veille, et l’autre moitie le fera le lendemain ou le surlendemain. Cela n’empêchera personne de rouler le jour X pour autant, au final, la consommation moyenne de carburant sur la semaine, ou sur le mois, restera la même.
 
Deuxièmement: j'étais sur la route ce 15 avril, j’ai pu constater que le mouvement n'était en réalité que très peu suivi, pire, j’ai moi-même du m'arrêter pour faire le plein par manque de prévoyance. Je n’allais quand même pas laisser la voiture sur le bord de la route et rentrer à pied sous prétexte qu’il ne fallait pas passer par la pompe a essence ce jour là, et je suis sûrement loin d'être le seul dans ce cas.
 
Croyez moi, ce genre d’actions ne marcheront jamais et je suis sur qu’elles font bien rire les dirigeants des compagnies pétrolières.
 
Par contre, voici une méthode qui a toutes les chances de fonctionner si vous voulez vraiment faire des économies sur votre plein de diesel ou d’essence et qui pourrait même faire baisser leurs coûts pour autant que l’on soit assez nombreux a pratiquer de la sorte.

Quelle est cette méthode miraculeuse ?? Économiser les carburants

Et oui, c’est aussi simple que ça et ça a plusieurs avantages.



  • Vous roulez plus longtemps avec un plein, vous faites déjà et directement des économies, pas besoin d’attendre que l’essence ou le diesel baisse.
  • En consommant moins, vous polluez moins. Vous rejetez moins de CO2 dans l’air et la nature s’en portera mieux, vous devenez un conducteur écologiste et responsable.
  • La baisse des ventes de carburant due a vos diminutions de consommation, pour autant qu’elle soit conséquente, pourrait influencer le prix de vente.


J’explique un peu:

Je suis actuellement en train de battre mon record de consommation de diesel avec ma voiture. Je suis passé d’une consommation de 6,5 litre de moyenne a, tenez vous bien, 4,5 litre, soit une diminution de +/- 30%

Comment faire ?? Voila quelques conseils que j’ai mis en pratique pour diminuer au maximum ma consommation de diesel:


    ·  Premièrement, la chose la plus évidente est bien sur de diminuer sa vitesse, je suis passé, sur autoroute, d’une vitesse moyenne de 130 - 140 km/h a 85 - 90 km/h, sur les nationales ou départementales, une vitesse entre 65 et 75 km/h est souvent suffisante. Je vous avoue que c’est le plus dur à tenir pour ma part. C’est aussi ce qui fera certainement la plus grosse part des économies
    ·  L’aspiration vous connaissez ? Si vous roulez souvent sur autoroutes, cherchez vous un poids lourd qui va dans la même direction que vous et callez vous juste derrière, dans son aspiration. Vous n’aurez plus à lutter contre l’air pour avancer et c’est un très bon moyen de contrôler votre vitesse, encore des économies de faites facilement.
    ·  Modérez vos accélérations, ça ne sert a rien d'appuyer sur le champignon comme un malade, appuyer dessus plutôt comme si vous aviez un œuf de caille ou de pigeon entre votre pied et la pédale : tout en douceur
    ·  Les voitures modernes de luxe sont équipées d’un dispositif qui coupe le moteur aux feux rouges, qu’est ce qui vous empêche de faire le même ? Je le fait systématiquement sauf lorsque je vois qu’il est prêt a repasser au vert. Si vous avez un ordinateur de bord et qu’il n’y a que quelques kilomètres que vous avez fait le plein, regardez comment votre consommation moyenne augmente quand vous êtes a l'arrêt moteur tournant.
    ·  Il y a déjà quelques années que les voitures sont toutes équipées de la coupure d’injection en décélération. Il faut en profiter au maximum car pendant cette décélération la consommation est nulle: vous voyez le feu au rouge au loin et vous devrez vous y arrêter, ça ne sert a rien de continuer a accélérer jusqu'à 20 mètres du feux et d’ensuite freiner pour vous arrêter, laissez vous aller en décélération jusqu'à presque vous arrêter avant de freiner. En descente, pour garder une vitesse constante, nombreux sont les automobilistes qui gardent le pied sur l'accélérateur. Enlevez-le, laissez vous aller en décélération vous ne perdrez quasiment pas de vitesse surtout si la pente est suffisante.
    ·  Pour ce qui est des cotes, il vous sera plus rentable de maintenir la pédale a sa position, quitte a perdre quelques kilomètres heure, plutôt que de vouloir maintenir votre vitesse a tout prix. Maintenir sa vitesse en cote est très énergivore.
    ·  La vitesse en ville est limitée a 50 km/h, n'hésitez pas a passer la 5ème vitesse, même a cette vitesse la (pour autant que l'étagement de votre boite de vitesse le permette), la différence de consommation par rapport a la 4ème est assez conséquent.
    ·  Il est fini le temps ou il était recommandé de laisser chauffer le moteur avant de prendre le départ, prenez la route des que le moteur tourne, roulez modérément jusqu'à ce qu’il soit a température, il est conçu pour.
    ·  Lors de vos (re)démarrages (départ, feux rouges, stop, ..) passez vos vitesse le plus rapidement possible pour arriver en 5ème vitesse au plus tôt. Ne dépassez pas les 2000 tr/min avant le passage à la vitesse supérieure (sauf bien sur si vous êtes chargé au maximum).
    ·  Evitez bien entendu toute surcharge inutile du véhicule, si les constructeurs font la chasse aux kilos ce n’est pas pour rien
    ·  Enlevez tout élément qui a une prise au vent tels que: porte vélo, galerie et coffre de toit, ... Ces élément modifient l'aérodynamique du véhicule, le freine, et la consommation repart a la hausse.
    ·  Climatisation ou fenêtre ouverte ?? Cela dépend des cas, si vous avez une climatisation "bas de gamme" de type "tout ou rien" et donc sans réglage faites attention, le compresseur tourne en permanence et vous surconsommez, préférez ouvrir les fenêtres si il fait chaud. Par contre, si vous avez une climatisation automatique, le fonctionnement du compresseur est régulé en fonction de la température demandée, de la température ambiante et de la température extérieure, son utilisation est donc plus économique que d'ouvrir la fenêtre (surtout au dessus de 70 km/h) car cela modifie l'aérodynamique (pour autant que vous restiez a une température raisonnable, 22 - 23° est suffisamment frais quand il fait 35° a l'extérieur)
    ·  Pensez à vérifier fréquemment la pression de vos pneus, un sous gonflage entraîne une surconsommation, mieux sur-gonflez les de 2-300 grammes que ne le conseil la notice technique du véhicule, surtout si vous faites souvent de l’autoroute.


Quelques petits calculs pour la conclusion:

Ma diminution de consommation >> 4,5 * 100 / 6,5 = 69,23% de ma consommation donc une baisse de consommations de 31,77%

J'admets que c’est un excellent résultat et qu’il sera très difficile pour tous de l'égaler, d’autant que certains ne roulaient pas aussi vite que ce que je ne le faisais. En compensation, d’autres roulaient encore plus vite et de manière plus sportive encore. Nous allons donc nous baser sur une diminution moyenne de consommation de 25%, ce qui sera plus raisonnable et plus en adéquation avec la réalité.

On va donc partir sur une base de 25% de diminution globale si tout le monde suit le mouvement.

Je parcours un peu plus de 25.000 km par an, et je faisais en moyenne un plein tous les 8 jours. Le kilométrage moyen pour les véhicules privés (d'après les résultats trouvés sur le net) avoisine les 15.000 km par an.

Calcul des jours entre les pleins pour un kilométrage de 15.000 km/an  : ((25000-15000)/15000)*100= 66,66% >>>> 8+66,66% = +/- 13 jour

Nombre de pleins par an= 365/13 = +/- 28 pleins/an

Si l’on prend a présent ce nombre de pleins de carburant effectué par année et que nous lui appliquons la baisse de consommation, nous obtenons >> 28 - 25% = 21, soit 7 pleins de moins

Donc pour en revenir a ce jour sans plein, vous me proposez de ne pas faire le plein un jour, mais de quand même devoir le faire quelques jours avant ou après. Moi, je vous propose de ne pas faire le plein 7 jours par an, et ceux la vous ne les refaites pas du tout, quel système préférez vous ??

7 pleins a un cout actuel de +/- 70 € par plein (diesel, réservoir de 60L) = 490  € d’économie (sans compter le gain sur l’usure des pneus et des freins)

imaginez quelles conséquences peut avoir une baisse de 25% de la consommation totale des carburants tel que l’essence et le diesel sur leurs valeurs boursières ??

Restons réaliste, je me doute bien que ça tient de l’utopie ou de la folie pure de croire que tout le monde va suivre le mouvement, mais laissez moi rêver un peu, et surtout partager le lien de ce billet comme vous avez bêtement diffusé les liens sur Facebook de cette stupide idée de journée sans faire le plein.

Et quand j’avance quelque chose, je le prouve.
Voici une petite vidéo de mon ordinateur de bord qui prouve ma consomation moyenne de 4,5 litres au 100 kilomètres.



Si vous voulez promouvoir cette vision des choses, un évènement a été créé sur Facebook, rejoignez-le et partagez le

5 commentaires:

Vlad a dit…

Bonjour, j'ai adopté depuis pas mal de temps une conduite "éco", par contre le coup de l'aspiration très peu pour moi ! Pas envie d'être aspiré dans l'au-delà si le camion freine brutalement :))

camo a dit…

Salut Vlad, content de te voir passer par ici ;-)

Il est clair que le principe de "l'aspiration" demande la plus grande prudence et de l'attention.

Il ne faut bien évidemment pas coller le poids lourd a 10 cm du pare-choc mais même a quelques mètres, on profite encore du phénomène, et il ne faut pas trop le lâcher des yeux.

Anonyme a dit…

Merci pour les conseils. Grouper ses trajets permets une économie de carburants ainsi que les co-voiturage.

Anonyme a dit…

bonjour,
j'ai un peu les mêmes habitudes au volant si ce n'est l'aspiration et cela me permet de consommer 9.5 l/100 de moyenne annuelle avec ma Range Rover de 20 ans et 450.000 km
c'est évidement beaucoup par rapport à une voiture moderne mais elle me permet aussi de tirer de temps en temps une remorque de 3000 kg
bravo pour l'article
Philippe

Anonyme a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec les principe proposés par cet article bien que certaines mesures avancées soient extrêmes et quelque peu dangereuses (limitation de vitesse à 90 sur l'autoroute, aspiration). J'ajouterais cependant que le choix du véhicule au moment de l'achat me semble également crucial : les petits moteurs sont les plus économes !

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...